Tous les incontournables des sports nautiques sont possibles donc vous allez pouvoir profiter pleinement de vos sorties en mer, mais c’est le lieu qui dictera la discipline.

Mer douce

Les eaux sont calmes sur la côte ouest et de manière générale il n’y a pas de courants dangereux. Les vagues sont douces et la mer clapote gentiment sur le sable. Ce sont des conditions idéales pour la pratique du kayak, du stand-up paddle, du parachute ascensionnel, du ski nautique, de la plongée sous-marine, de la plongée avec masque et tuba, du jet-ski, ou pour aller à la nage tout simplement.

Généralement, pour ces activités-là, il n’est pas nécessaire de réserver à l’avance et les équipements spéciaux que nécessitent certaines d’entre elles sont proposés par de nombreux prestataires de ce genre d’activité. Ils se trouvent tout au long du littoral ouest, allant de St. Michael à St. Peter au nord.

Que faire à la Barbade - Sports nautiques
Excursion en catamaran

Autre expérience à ne pas rater, le party sur la mer, autrement dit, les excursions en catamaran. Plusieurs prestataires proposent des croisières le long de la côte ouest de l’île. Vous allez passer 4 à 5 heures très agréables à vous faire bercer par l’eau en écoutant des airs de reggae ou de soca pendant que la côte défile lentement sous vos yeux. Au menu, rum punch et délices culinaires caribéens, évidemment !

Que faire à la Barbade - les Sports nautiques
Rencontre avec les tortues

Autres expériences incontournables de ces sorties en mer, les séances de nage avec les tortues et la plongée avec masque et tuba. Mais si vous préférez rester tranquillement allongé sur le pont à ne rien faire, ça aussi, c‘est possible. Vous pouvez vous joindre aux autres bons vivants sur une excursion programmée ou bien affréter un catamaran pour une aventure plus intime. Bon voyage !

Jet blading - Sports nautiques à la Barbade
On s’éclate avec le Jetblading

Plutôt accros aux grands frissons ? Alors essayez le sport nautique dernier cri : le Jetblading. Vous ne serez pas déçus ! Comme le parachute ascensionnel, c’est un sport tout en hauteur — vous pouvez monter jusqu’à 12 mètres tout de même. C’est une activité amusante et sure. Donc, à faire à tout prix lors de votre prochaine visite sur l’île. En peu de temps, vous seriez à même de faire des sauts acrobatiques… histoire d’épater vos amis et les rendre jaloux en même temps. Et puis la sensation de voler est sans pareil. Mieux réservez à l’avance.

Ça souffle

Que faire à la Barbade -kite surfing - sports nautiques

Sur le sud-ouest de l’île, la mer est plus agitée et les conditions venteuses se prêtent facilement à la planche à voile et au kite-surf. En effet, les alizés soufflent presque toujours de l’est et de manière particulièrement constante entre novembre et juin. C’est donc la période propice à la pratique de ces deux sports. Lieu de prédilection, Silver Sands, où les adeptes s’adonnent à leur passion. C’est l’endroit idéal pour surfer sur les vagues (wave riding) et réaliser des sauts acrobatiques.

Si vous êtes plutôt débutant, il vaut mieux rester près du bord de mer où les vagues sont plus petites ; elles deviennent plus forte à mesure que vous vous éloignez de la côte. Encore mieux, prenez quelques leçons, il y a plusieurs écoles de planche à voile et de kite-surf dans les parages. Bientôt vous saurez impressionner vos amis. Sachez toutefois qu’il faut être bon nageur.

Grosses vagues

Surfing, Bathsheba - Sports nautiquesBien qu’il soit possible de faire du surf à plusieurs endroits sur la côte sud, Bathsheba, sur la côte est, est la mecque des surfeurs. L’île est entièrement entourée par l’Océan Atlantique et située à l’extérieur de l’arc au sud des Caraïbes. C’est l’emplacement idéal pour les vagues de fond poussées par les tempêtes ou fouettées par les alizés. Ainsi, contrairement aux autres îles, il vous sera possible de faire du surf plus de 300 jours par an à la Barbade. L’apogée de la saison est de novembre à juin et le « Soup Bowl » est l’endroit mythique de Bathsheba. D’ailleurs, une compétition internationale de surf se déroule en novembre et attire des surfeurs professionnels du monde entier.

Veuillez noter : Bathsheba est pour les nageurs confirmés ! Il y a une marée de courant et un puissant ressac dangereux ! Alors faites preuve de prudence.

Découvertes en profondeur : plongée sous-marine ou plongée avec masque et tuba

Si vous décidez de vous aventurer au royaume d’Ariel, vous découvrez des récifs coralliens dont recèle la Barbade, comme le corail cerveau, la corne de cerf et la corne d’élan, ainsi que des éponges et gorgones. Il y a de nombreux sites de plongée autour de l’île, dont « Carlisle Bay Marine Park » qui se trouve à 1 kilomètre de Bridgetown, parmi les plus connus. Selon les archives, environ 200 vaisseaux y ont fait naufrage au cours du 17ème siècle. Allez faire un tour pour découvrir les 6 épaves de bateaux qui s’y trouvent et qui favorisent la vie marine.

Parmi celles-ci, le « Berwyn », un remorqueur français qui fut coulé par son propre équipage en 1919 pendant la Grande Guerre. Selon la légende, les marins français, une fois débarqués à la Barbade, ne voulaient plus quitter l’île. Soi-disant, le capitaine aurait dit que jamais de la vie il ne resterait, il faudrait que le bateau ait coulé. Alors ce fut chose faite. Cette épave est parmi les plus accessibles, à seulement de 2 à 3 mètres de profondeur, en fonction de la marée.

Une autre épave située dans le parc marin de Carlisle Bay est la « Cornwallis »,  un navire canadien qui a été torpillé à deux reprises par des sous-marins allemands pendant la deuxième guerre mondiale.

L’épave « The Bajan Queen », un ancien bateau de plaisance barbadien, a rejoint le parc Carlisle Bay Marine Park en 2002 et est la dernière addition.

Mais la plus connue de toutes les épaves barbadiennes, la « Stavronikita », se trouve dans la paroisse de St. James à 5 kilomètres de la ville de Holetown. Il s’agit d’un ancien navire marchand grec qui a pris feu lors de son voyage entre l’Irlande et les Caraïbes. Une explosion a suivi cet incendie meurtrier qui avait tué 6 membres d’équipage et blessé 3 autres. Après 4 jours passés en mer sans aucun moyen de communication, les 24 membres survivants ont été secourus et le navire remorqué jusqu’ici. Après un an passé sans demande de restitution de la part de ses propriétaires, le navire a été acquis par l‘organisme Parks and Beach Commission. En novembre 1978, la Stav a été coulé pour créer un récif artificiel. L’épave gît à 40 mètres de profondeur.

Toutes les épaves contribuent énormément à maintenir les récifs et à faire vivre les différentes espèces de poisson qui s’y trouvent.

Le parc marin Folkestone à Holetown offre aussi un aperçu de l’environnement maritime.

Un dernier mot, sachez que les récifs barbadiens sont protégés, alors défense absolue de cueillir les coraux au risque d’une amende salée.

Pêche sous-marine 

Que faire à la Barbade - Sports nautiques

Vous aimez pratiquer la pêche sous-marine ? Vous allez vous régaler ! Les mers de la Barbade abritent des créatures de tout genre : poissons-flûtes, poissons-anges, poissons-cochers, poissons-demoiselles, poissons sergent-major, poissons perroquets, gorettes blanches, barracudas, plusieurs espèces de vivaneaux, mérous, plusieurs espèces de carangues, requin nourrices, requins de récif, raies, bernard-l’hermite, anguilles, langoustes, crabes, tortues, conques reine et j’en passe ! Et si vous avez vraiment de la chance, peut-être vous verrez même des poissons volants et des oursins. Jadis, la Barbade avait été surnommée « le pays de poissons volants » mais ces jours-ci, ils se font rares… tout comme l’oursin d’ailleurs, considéré comme un vrai délice ici. Mais attention ! Surtout ne touchez pas aux oursins, dont la saison de pêche est bien définie.

Cependant, un nouveau venu squat désormais les eaux bleues turquoises de l’île. Depuis quelques années, le poisson-lion a envahi l’espace marin caribéen et se fait remarquer. C’est un prédateur redoutable et irrépressible qui dévore tout sur son chemin. De plus, il n’a pas de prédateurs naturels. D’ailleurs, ce dernier point fait de lui une proie incroyablement facile. En voyant débarquer un pêcheur sous-marin, il le regarde et attend tout simplement, sans apprécier le danger pour lui-même. Au moins, ça vous facilitera la tâche.

Une toute dernière chose, sachez que le fond marin peut descendre subitement jusqu’à 21 mètres par endroit à peine dépassé le rivage.

Vous aimeriez voir cet environnement en restant bien au sec ? Alors un voyage en sous-marin s’impose. Voilà une façon bien insolite d‘apprécier le fond marin barbadien et à des profondeurs inatteignables en plongée sous-marine. Le plus beau, c’est que vous n’aurez pas à vous mouiller.

Pêche au gros

Que faire à la Barbade - Sports nautiques

La Barbade est gâtée puisque le climat tropical, les eaux chaudes et les récifs profonds favorisent la pêche.

Plus de 500 espèces de poissons se trouvent dans la mer de la Barbade, de quoi combler les désirs de tout pêcheur sportif, notamment les amateurs de la pêche au gros. Les types de poissons pêchés varient selon les mois, mais la pêche au gros est possible toute l’année. Parmi les plus prisés, sont le makaire bleu et le makaire blanc, la dorade coryphène, le thazard noir, l‘istiophorus, le vivaneau rouge, et plusieurs espèces de thon ainsi que les murènes.

Alors, si une partie de pêche vous tente, de nombreux prestataires proposent des expéditions de pêche d’une journée ou d’une demi-journée en voiliers ou en bateaux à moteur. En général, les membres d’équipage, ainsi que les appâts, leurres et boissons sont compris dans le forfait.

La pêche au gros est très répandue sur l’île et plusieurs tournois internationaux ont lieu dans l’année. En fait, l’Association de pêche au gros de la Barbade (Barbados Game Fishing Association) organise chaque année des événements avec des épreuves de pêche d’espèces uniques (barracuda, thazard…), dont le point d’orgue est le tournoi international de pêche de la Barbade (Barbados International Fishing Tournament) qui a lieu début avril.