Bridgetown, ville capitale

La ville capitale, Bridgetown, est la plus grande des quatre villes. Elle se trouve à 13 kilomètres de l’aéroport dans la paroisse de St. Michael sur la côte sud-ouest. Bridgetown est la plaque tournante du commerce de l’île. Elle est donc très animée dans la journée. On y croisera des Barbadiens qui s’affairent aussi bien que des visiteurs en train de découvrir la ville et d’acheter des souvenirs dans les boutiques hors taxes. Plus…

 

Holetown, ville historique

Holetown est située sur la côte ouest de l’île, où outré les belles plages à l’eau cristalline et de sable fin, la mer se montre plus accueillante que sur la côte est. Alors, il n’est pas étonnant que cette côte soit très prisée des touristes. D’ailleurs, elle  est surnommée « la côte de platine »  ou « la côte dorée » en référence aux millionnaires et milliardaires qui la fréquentent. Plus…

 

Speightstown, ville pittoresque

Speightstown fut un port maritime et une zone commerciale majeure. Des bateaux chargés, initialement de tabac et de coton, et plus tard de sucre, quittaient la Barbade en direction de Londres ou de Bristol. En fait, Speightstown avait même été surnommée « Little Bristol », reflétant ainsi l’importance des liens commerciaux entre la ville et le port anglais. Plus…

 

Oistins, ville nocturne

En visitant Oistins dans la journée, vous découvrez qu’elle est plutôt tranquille et que ses activités principales tournent autour de la mer. Vous rencontrerez sans doute des pêcheurs qui rentrent du travail avec le fruit de leur pêche ainsi que des vendeurs de poissons. Mais la nuit, Oistins devient très animée, notammment le vendredi lors du célèbre fish fry. Les bars et restaurants typiquement barbadiens qui s’y trouvent sont pris d’assaut. Plus…