Vous êtes écolo passionné, voyageur intrépide et anglophile. Vous aimez marier les vacances à la pratique de l’anglais et aux expériences insolites. Et si on ajoutait des tortues marines à tout ça ?

Eh oui, la Barbade abrite — principalement — trois espèces de tortues marines. De loin la plus grosse est la tortue luth, qui peut atteindre entre 250 et 700 kilos. Celle-ci se trouve en général sur la côte est de l’île. Les tortues à écailles pèsent entre 46 et 70 kilos et se trouvent essentiellement sur les côtes ouest et sud, tout comme la tortue verte qui peut atteindre jusqu’à 159 kilos. De temps à autre, vous pourrez apercevoir des tortues caouannes, mais c’est assez rare.

Les tortues marines sont une espèce protégée à la Barbade depuis 1998, ce qui présente des défis et des opportunités quant à leur conservation. En effet, elles représentent un élément majeur de la biodiversité de la Barbade. Donc, interdiction formelle de les chasser ou les consommer, de perturber ou compromettre leurs sites de nidification ou de vous trouver en possession de leurs œufs ou carapaces. Vous risqueriez une amende de 50.000 $ ou une peine de 2 ans d’emprisonnement ou les deux.

En revanche, vous pouvez aller à leur rencontre en faisant l’une de nombreuses excursions en catamaran proposant la nage avec les tortues. Ces excursions ayant lieu sur la côte ouest, vous verrez des tortues à écailles et des tortues vertes. Des friandises sont jetées à l’eau depuis les catamarans pour les attirer à la surface. Elles sont donc habituées aux touristes, les associant à la nourriture, et nagent parmi eux en toute sérénité. Mais attention ! Elles mordent si elles se sentent menacées et elles peuvent vous faire mal en vous frappant avec leurs nageoires. Néanmoins, il faut bien reconnaitre qu’elles font désormais partie intégrante des attractions de la Barbade.

Rencontre insolite - labarbade.com
Rencontre avec les tortues

Bien évidemment, nager avec les tortues est une très belle aventure dont vous aurez le souvenir toute votre vie.  Mais vous pouvez faire encore plus fort. Et si c’était possible de participer à un programme de conservation de tortues… ça vous tenterait ? Voilà une expérience encore plus insolite réservée aux chanceux pouvant passer 2 à 4 mois sur l’île.

Programme de conservation de tortues

Actuellement, la Barbade est la deuxième plus grande aire de ponte de tortues à écailles dans l’ensemble des Caraïbes — jusqu’à 500 femelles pondent ici par an. Bien que la haute saison de la nidification intervienne de mi-mai à mi-octobre, elles sont capables de pondre tous les mois de l’année. Quant aux tortues luths et tortues vertes, la saison de la nidification est de février à juillet.

Barbados Sea Turtle Project s’occupe de la protection des tortues marines dans le but de rétablir leurs populations. Chaque année, ils acceptent des volontaires entre les mois de mai et novembre. Ces derniers sont formés quant aux compétences nécessaires et aux manières de s’y prendre pour recueillir des informations sur le terrain, notamment, lors des périodes de pontes et d’éclosions.

Si, par manque de chance, vous ne pouvez pas rester aussi longtemps au Paradis, tout n’est peut-être pas perdu. Ponctuellement, Barbados Sea Turtle Project mène des expéditions de sensibilisation du public lors de la saison des éclosions. Ainsi, il est tout à fait possible que tout de même vous voyiez des tortues nichant lors de vos vacances.

Rencontre insolite - labarbade.com
Tortue à écailles

Les tortues marines pondent environ 150 œufs chaque fois. Elles gardent la semence dans leur corps et fertilisent les œufs par lots. Une fois les œufs pondus, les femelles retournent à la mer…  pas vraiment des mères attentionnées, donc.

Quant aux œufs, ils éclosent environ 60 jours plus tard et c’est la température du sable qui détermine le sexe. Un sable chaud produit plutôt des femelles tandis que le sable plus frais produit des males. Ces petites tortues, à peine écloses, seront obligées de se débrouiller toutes seules pour trouver le chemin vers la mer.

Alors, en bon éco-guerrier il y a des consignes à suivre sur le comportement à adopter lors de ces expéditions. Évitez de toucher et de grimper sur les tortues nicheuses… malheureusement, il faut bien le dire.

Rencontre insolite avec les tortues - www.labarbade.com
Une tortue en train de pondre ses œufs

Évitez aussi de porter les lampes frontales à lumière blanche, qui perturbent le sens de l‘orientation des petites. (Selon les scientifiques, les petites tortues suivront d’instinct la lumière la plus brillante, qui signalerait pour elles le clair de lune sur la surface de l’eau… alors vous voyez le problème). Privilégiez donc, des lampes frontales à lumière rouge.

Là, vous allez vivre des instants vraiment très forts en assistant à l‘éclosion des œufs et en voyant ces petites créatures à la fois fascinantes et fragiles, tout juste nées, qui font le chemin vers la mer.

Et voilà… encore une raison de visiter la Barbade ! Peu de pays peuvent se vanter d’une telle expérience… un spectacle rare !